AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

At the beginning

 :: Ridgeway :: Landgrove :: Palais de Justice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
❖ Date d'inscription : 12/10/2017
❖ Messages : 99
❖ Mes Crédits Mensuels : 847
tumblr
❖ Âge : Je suis née le 14 Février 2088. J'ai donc vingt-neuf ans.
❖ Lieu de Résidence : une Villa à Landgrove.
❖ Autres personnes du logement : Mes parents et ma petite soeur Prilla.
❖ Occupation : Procureure de la république.
❖ Situation Amoureuse : Célibataire. J'ai été en partenariat par deux fois. Je ne me suis pas présenté la première fois et mon futur époux est mort avant le mariage la deuxième fois.
❖ Partenaire : Je n'ai pas encore de partenaire désigné et honnêtement, je n'en veux pas... Sauf que je n'ai pas le choix.
❖ Enfants : Je n'ai pas d'enfants. Je ne vis que pour mon travail, comment voulez-vous que j'ai le temps pour élever un morveux?
tumblr
Voilà déjà douze ans que j'ai la chance de ne pas être mariée... J'ai failli épouser un homme à l'âge de 20 ans mais je ne me suis pas présentée. Quatre ans plus tard, j'ai failli épouser un autre homme mais il est décédé avec notre mariage. Et aujourd'hui, je vis dans la peur de tomber sur l'enveloppe qui me désignera mon partenaire car je sais que je n'aurais pas le choix, que je devrais accepter...
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : Lux (avatar) Crack in time (sign)
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
Lun 15 Jan - 20:27


At The Beginning
Aylia

En arrivant au bureau ce matin, j’étais de mauvaise humeur. Comme depuis quatre jours, je devais le reconnaître, si bien que mon adjoint et mon substitut évitaient soigneusement de passer dans mon bureau quand ils sentaient que cela pouvait dégénérer. Pestant entre mes dents contre mon ordinateur qui faisait des siennes, j’ouvris un tiroir de mon bureau, manquant de le faire sortir du bureau à cause de la force que j’avais mis. Je devais reconnaître que l’ordinateur n’avait rien, il y avait juste que je n’étais pas patiente dernièrement. Récupérant un stylo pour signer un dossier, mes yeux dérivèrent sur l’enveloppe qui attendait que je l’ouvre… Ma lettre de partenariat. Elle était là depuis que je l’avais reçu, il y a quatre jours. Mon père avait couru jusqu’à ma chambre pour me la montrer, attendant que je l’ouvre sous ses yeux. Mais je m’y étais opposée. Je devais me faire à l’idée que j’allais finalement me marier, que je n’avais plus le choix désormais. C’était soit ça soit je perdais mon travail… Et à force de reculer, je m’exposais à de plus grands risques. J’avais donc tenu à me faire à l’idée avant d’ouvrir cette enveloppe. Et même aujourd’hui, je n’osais pas l’ouvrir. Soupirant, je sortis la fameuse enveloppe, la posant devant moi sur mon bureau. Prenant mon courage à deux mains, je me saisis de cette dernière, prête à l’ouvrir quand mon adjoint toqua à mon bureau. Il attendit sagement que je lui dise d’entrer et il m’annonça l’arrivée du lieutenant Springtall. Je lui dis de le faire entrer et je ne pus m’empêcher de frémir en me souvenant de la dernière fois que nous nous étions vu. J’avais encore le souvenir du goût de ses lèvres, le souvenir de la façon dont il m’avait embrassé. Je posais l’enveloppe encore celée sur un dossier, essayant de garder contenance. Une fois le jeune entré dans mon bureau, je lui désignais une chaise. « Lieutenant Springtall, je vous en prie… » J’essayais de garder mon professionnalisme, de ne rien laisser paraître de ce trouble qui m’oppressait. Je me doutais que j’avais plus ou moins dévoilé mes sentiments pour le jeune homme la dernière fois, en lui rendant son baiser, et j’avais soigneusement évité de le croiser, ne voulant pas répondre à ses questions. Parce que je me doutais qu’il y en aurait. Après tout, Nita était entré dans la cuisine en pleure, disant qu’elle avait cassé son jouet préféré, et j’avais profité qu’Ezia se détourne de moi pour consoler notre filleule pour prendre la poudre d’escampette pour éviter d’avoir à discuter de tout ça. Sauf que maintenant, je me trouvais seule dans mon bureau avec l’homme que j’avais voulu éviter…

IMPERIUM PROJECT



Sometimes, home isn't four walls... It's two eyes and a heartbeat... It's you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
❖ Date d'inscription : 02/12/2017
❖ Messages : 59
❖ Mes Crédits Mensuels : 642
Fier de mon métier
❖ Âge : 29 ans
❖ Lieu de Résidence : un Appartement au Centre Ville.
❖ Autres personnes du logement : Son chien
❖ Occupation : Policier
❖ Situation Amoureuse : En attente d'un partenaire
❖ Partenaire : Future : Aylen N. Jensen
❖ Enfants : Aucun. Mais une adorable filleule .
J'attend celle qui rejoindra ma maison
Il a un Leonberg nommé Ailie. C'est son gros bébé même si ce n'est pas un être humain
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi pour les png... Gif autres
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
Mar 23 Jan - 15:09

Lorsque Aylen avait profité de la venue pour Nita de fuir après ce fabuleux baiser. Il n’avait pas su l’appeler par la suite car Skän était venu chercher sa fille assez tard. Il n’avait pas osé en parler à son meilleur ami. Dire qu’il avait embrassé sa jumelle n’était pas la bonne solution. Il avait juste confié qu’ils s’étaient retrouvés devant l’école et qu’elle était venue un peu ici mais qu’elle était partie sans un mot. Il avait répété la même version à sa famille, gardant le baiser pour lui. Le lendemain, il avait reçu la lettre. Il avait hésité avant de l’ouvrir, il avait même décidé de l’ouvrir en présence des jumelles. Il avait donc été cherché Eileen et Fray. Il l’avait ouverte avec une certaine tension et n’avait su s’empêcher de sourire comme un idiot en voyant le nom afficher. Les deux sœurs lui avaient presque arraché la lettre des mains pour comprendre avant de le traiter de menteur et de crétin.

Il s’était gentiment disputé avec ses sœurs avant de se rendre au travail. Il avait été joyeux plusieurs jours mais comme il ignorait si elle l’avait reçu en même temps que lui, elle voulait li laisser le temps de l’appeler. Il ne cessait de repenser à ce baiser échanger, cela le hantait, un bon souvenir, encore meilleur avec la lettre. Il finit par ne plus tenir et décida de se rendre au tribunal. L’adjoint et le substitut avait un drôle d’air. La façon dont il pénétra dans le bureau sembla montrer un certain stress. Il pénétra dans le bureau attendant que l’homme ait refermé la porte pour sourire à la jeune femme qui tentait de se montrer professionnelle. Il n’allait pas s’asseoir sur la chaise comme elle lui indiquait mais sur le coin du bureau, de son côté et observa l’enveloppe.

- Oh je t’en prie, ne me donne pas du lieutenant Springtall... On se connait depuis tellement de temps... Et après Lundi...

Il prit l’enveloppe et regarda le nom de la jeune femme. Il savait exactement quel nom se trouvait à l’intérieur, il sourit et la lui tendis, il semblait sûr de lui, son cœur faisait des bons énormes. Et le mieux, c’est qu’il aurait l’occasion de voir, quelle tête ferait Aylen en découvrant son nom puisqu’il pouvait dire avec certitude qu’elle n’était pas encore ouverte.

- Je crois que tu devrais l’ouvrir... Je suis persuadé que tu auras une bonne surprise. Je venais pour te proposer de venir manger... Comme on avait prévu... Et je crois que j’avais encore quelque chose à te prouver. Et puis visiblement, tu as semblé apprécier mon cake...

Il se tut, il avait l’impression d’en faire un peu trop, alors que la demoiselle allait ouvrir sa lettre. Lui savait que son nom se trouverait dedans, parce que son nom à elle s’était trouvé dans la sienne, il voulait lui laisser lire, voir la surprise sur son visage et ne pas tout dévoilé. Il n’était pas idiot, il avait bien compris lors de son baiser qu’elle partageait ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
❖ Date d'inscription : 12/10/2017
❖ Messages : 99
❖ Mes Crédits Mensuels : 847
tumblr
❖ Âge : Je suis née le 14 Février 2088. J'ai donc vingt-neuf ans.
❖ Lieu de Résidence : une Villa à Landgrove.
❖ Autres personnes du logement : Mes parents et ma petite soeur Prilla.
❖ Occupation : Procureure de la république.
❖ Situation Amoureuse : Célibataire. J'ai été en partenariat par deux fois. Je ne me suis pas présenté la première fois et mon futur époux est mort avant le mariage la deuxième fois.
❖ Partenaire : Je n'ai pas encore de partenaire désigné et honnêtement, je n'en veux pas... Sauf que je n'ai pas le choix.
❖ Enfants : Je n'ai pas d'enfants. Je ne vis que pour mon travail, comment voulez-vous que j'ai le temps pour élever un morveux?
tumblr
Voilà déjà douze ans que j'ai la chance de ne pas être mariée... J'ai failli épouser un homme à l'âge de 20 ans mais je ne me suis pas présentée. Quatre ans plus tard, j'ai failli épouser un autre homme mais il est décédé avec notre mariage. Et aujourd'hui, je vis dans la peur de tomber sur l'enveloppe qui me désignera mon partenaire car je sais que je n'aurais pas le choix, que je devrais accepter...
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : Lux (avatar) Crack in time (sign)
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
Mar 23 Jan - 16:28


At The Beginning
Aylia

Je savais que la nouvelle de ma lettre de partenariat avait fait le tour de la famille Jensen, aussi bien la famille directe que la famille un peu plus éloignée. Et je me doutais que les spéculations allaient bon train sur le nom de mon futur époux. Sauf que cela faisait pratiquement une semaine depuis la réception de la lettre que mon père me demandait quotidiennement qui était son futur gendre, matin et soir. Cela faisait donc pratiquement une semaine que je lui expliquais que je n’avais pas encore ouvert l’enveloppe et que je ne pouvais pas lui répondre. Il commençait fortement à s’agacer de mon absence d’intérêt pour ce partenariat. Mais il ne pouvait pas comprendre que le contenu de cette lettre risquait de me décevoir. Je savais qui je voulais épouser et il n’y avait quasiment aucune chance pour que son nom soit inscrit sur ce dossier. D’ailleurs, je n’avais pas reparlé à Ezia depuis ce fameux soir, ce soir où nous nous étions embrassés et je me doutais qu’il devait m’en vouloir pour avoir déserté son appartement sans même une explication. J’étais donc de plus en plus imbuvable auprès de ma famille mais également avec les gens de mon travail. Mon adjoint et mon substitut prenaient des pincettes pour me parler et d’ailleurs, mon adjoint ne tarda pas à passer la porte de mon bureau brièvement, annonçant que le jeune homme en question venait me voir. Je tâchais d’être professionnelle, de ne pas laisser mes émotions ou mes sentiments parler à ma place. Mais je savais qu’Ezia n’allait pas me faciliter la tâche. Non seulement il ne s’intéressa aucunement à la chaise que je lui désignais pour qu’il s’assoit mais en plus, il passa de mon côté du bureau et s’installa sur le coin de ce dernier et s’intéressa à l’enveloppe que j’avais sur mon bureau. J’essayais de ne pas montrer mon trouble de le savoir aussi près de moi et il m’aida grandement en se saisissant de mon enveloppe de partenariat. Sa référence à Lundi m’avait rappelé à quel point l’embrasser avait été agréable, à quel point j’avais été torturé par ce souvenir et l’envie de retourner à son appartement pour recommencer. Il commença à me parler de cette enveloppe, disant que je devrais l’ouvrir, qu’une surprise pouvait m’attendre à l’intérieur. Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas ce qu’il voulait dire. Comment pouvait-il savoir qu’une surprise m’attendait dans cette enveloppe? Il continua en faisant allusion au repas que nous devions prendre ensemble et de la petite démonstration qu’il devait me faire. Je compris rapidement à quoi il faisait allusion, ne pouvant m’empêcher de rougir. « Une bonne surprise… J’en doute mais je veux bien te laisser le bénéfice du doute… » La seule bonne surprise que je pourrais avoir, c’était que le nom écrit sur la lettre que j’avais reçu soit celui du jeune homme actuellement dans mon bureau. Me saisissant de l’enveloppe, je déchirais le dessus, hésitant un bref instant avant de sortir le dossier. Je crus avoir mal lu le nom écrit et je dû m’y reprendre à plusieurs fois pour savoir si je n’hallucinais pas. Mais non, le nom d’Ezia était bel et bien inscrit. Et je me doutais qu’il devait être au courant de ça avant moi et que c’était pour cela qu’il m’avait parlé de surprise. J’étais surprise mais rapidement, une autre émotion prit le pas. Je n’arrivais pas à y croire mais j’étais contente. Pour preuve, un petit sourire commençait à apparaître sur mes lèvres. Reposant simplement l’enveloppe sur mon bureau, je tournais la tête vers le jeune homme, vers cet homme qui allait devenir mon époux. « J’imagine que c’est la cause de ta présence ici. Parce que du peu que je me souvienne, je ne crois pas qu’une enquête ait eu une avancée suffisamment significative pour que tu viennes demander l’avis d’un procureur. » Je finis par me lever pour me tourner vers le jeune homme, me rapprochant légèrement de lui.

IMPERIUM PROJECT



Sometimes, home isn't four walls... It's two eyes and a heartbeat... It's you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
❖ Date d'inscription : 02/12/2017
❖ Messages : 59
❖ Mes Crédits Mensuels : 642
Fier de mon métier
❖ Âge : 29 ans
❖ Lieu de Résidence : un Appartement au Centre Ville.
❖ Autres personnes du logement : Son chien
❖ Occupation : Policier
❖ Situation Amoureuse : En attente d'un partenaire
❖ Partenaire : Future : Aylen N. Jensen
❖ Enfants : Aucun. Mais une adorable filleule .
J'attend celle qui rejoindra ma maison
Il a un Leonberg nommé Ailie. C'est son gros bébé même si ce n'est pas un être humain
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi pour les png... Gif autres
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
Sam 27 Jan - 0:39

Ezia avait marqué une certaine nonchalance en entrant dans la pièce et en s’installant sur son bureau. Mais ce n’était qu’une apparence, comme à chaque fois qu’il s’agissait d’Aylen, il ne savait pas vraiment comment agir et le faisait presque à tâtons. Heureusement, elle ne semblait pas s’en offusqué, elle ne réagissait pas plus que ça. Est-ce à cause de ce qu’il était en train de lui dire ou du baiser qu’ils avaient échangé quelques jours plutôt ? Il n’aurait su lui dire mais le plus important pour lui, c’était le fait qu’elle le laisse faire et prendre quelques aises. La relation avait changé, ce n’était plus une imitation de dispute continuelle et c’était bizarre pour lui. Peut-être aussi pour elle, il pouvait l’imaginer.

Quand il avait pris son enveloppe, malgré son air détaché, il avait fait attention à son regard, elle avait froncé les sourcils. C’était, pour lui, la preuve qu’elle n’avait pas ouverte cette enveloppe. Elle semblait rougir alors qu’il parlait du fait de prouver qu’il était aussi bon au lit qu’en cuisine. C’était plutôt positif de son point de vue. Il lui adressa un petit sourire assuré alors qu’elle déclarait douter sur le fait qu’elle doutait sur la bonne surpris qui pouvait se trouver dans sa lettre. Elle acceptait néanmoins de lui accorder le bénéfice du doute. Une première pour eux mais sans doute d’une longue série. Il la regarda ouvrir la lettre avec une boule au ventre. Il ne savait pas comment elle réagirait, il regarda ses yeux aller de gauche à droite et de bas en haut et puis recommencer, il vit l’étonnement, il eut l’impression qu’il relut, qu’elle n’était pas certaine et puis il vit un sourire et la regarder poser l’enveloppe. Elle ne semblait pas furieuse. Elle se tourna vers lui pour lui demander si c’était la raison de sa venue avant de se lever pour se rapprocher, il sourit, se redressant pour aller prendre les hanches de la jeune femme et l’attirer contre lui.  

- Tu es plutôt douée pour un procureur. Je vois que tu as un bon instinct de déduction. Ça va être difficile de te duper bien plus longtemps. Mais je crois qu’il faut vraiment qu’on se fasse un bon diner... et avant tout le reste non. On pourra parler du reste... Je crois qu’on a pas mal de chose à se dire. Non ?

Il sourit à la jeune femme, il avait pris la liberté de la prendre plus contre lui, maintenant que tout serait permis. Il pourrait venir la voir quand il voulait, sans secret, aller l’embrasser, venir la chercher au travail ou l’y conduire, même si la voiture serait probablement bien pleine entre les jumelles et son co-équipier. Enfin cela pourrait faire pas mal d’animation, entre les questions entre eux, les taquineries, les affaires en cours, les potins,... Il faut dire qu’Aylen ne serait pas perdue dans sa famille et avec son co-équipier. Elle les connaissait tous, elles connaissaient les caractères de chacun, le caractère plutôt révolté de Fray, celui rêveur d’Eileen,... Il n’allait pas refaire toute la famille.

Pour l’instant, seul les jumelles et son co-équipier savait, justement à cause des jumelles. Pour le reste de la famille, il voulait arriver avec la procureure au bras, grand sourire. Il aurait bien aimé réunir les deux familles, il donnerait la véritable raison : L’annonce de sa partenaire. Mais pour ça, il devait lui parler de son plan, lui demander si cela lui convenait. Il avait envie de jouer la surprise mais il ne savait pas si cela lui irait. Il restait tellement de chose à découvrir sur elle, en dehors des piques, de son milieu, des discussions avec son frère. Il avait hâte d’une autre chose : Découvrir l’entièreté de la jeune femme, de voir si ses rêves rejoignais la réalité. Il devait que le baiser qu’ils avaient échangé l’avait mis dans tous ses états, il lui avait prouvé que la réalité avait été tellement meilleur que le rêve.

Son rêve devenait réalité, il avait peur de se réveiller même si cela faisait quatre jours. Bien qu’il ait la preuve qu’il n’avait pas rêvé les sentiments qui étaient passé dans ce baiser. Les choses s’étaient mis en place dans la plus grande perfection.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
❖ Date d'inscription : 12/10/2017
❖ Messages : 99
❖ Mes Crédits Mensuels : 847
tumblr
❖ Âge : Je suis née le 14 Février 2088. J'ai donc vingt-neuf ans.
❖ Lieu de Résidence : une Villa à Landgrove.
❖ Autres personnes du logement : Mes parents et ma petite soeur Prilla.
❖ Occupation : Procureure de la république.
❖ Situation Amoureuse : Célibataire. J'ai été en partenariat par deux fois. Je ne me suis pas présenté la première fois et mon futur époux est mort avant le mariage la deuxième fois.
❖ Partenaire : Je n'ai pas encore de partenaire désigné et honnêtement, je n'en veux pas... Sauf que je n'ai pas le choix.
❖ Enfants : Je n'ai pas d'enfants. Je ne vis que pour mon travail, comment voulez-vous que j'ai le temps pour élever un morveux?
tumblr
Voilà déjà douze ans que j'ai la chance de ne pas être mariée... J'ai failli épouser un homme à l'âge de 20 ans mais je ne me suis pas présentée. Quatre ans plus tard, j'ai failli épouser un autre homme mais il est décédé avec notre mariage. Et aujourd'hui, je vis dans la peur de tomber sur l'enveloppe qui me désignera mon partenaire car je sais que je n'aurais pas le choix, que je devrais accepter...
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : Lux (avatar) Crack in time (sign)
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
Dim 28 Jan - 21:32


At The Beginning
Aylia

Je n’avais pas voulu croire à la surprise dont me parlait Ezia, je ne voulais pas croire que le nom du jeune homme puisse être dans cette fichue enveloppe. Alors, en découvrant qu’effectivement, une bonne surprise se trouvait entre mes mains, je ne pus m’empêcher de sourire. Et aussi de m’en vouloir un petit peu. J’avais cette enveloppe depuis plusieurs jours et j’avais eu trop peur d’être déçue que je ne l’avais pas ouverte. Et même avec les paroles du jeune homme, je n’avais pas pensé que cela puisse être possible. Et pourtant, maintenant que je savais, c’était logique qu’il ait agit ainsi en sachant que nous étions partenaires. Cette enveloppe était donc certainement la raison de sa présence dans mon bureau et je me levais pour lui faire face. Mon sourire s’élargit quand il vint poser ses mains sur mes hanches, me rapprochant de lui. « Qu’est-ce que tu crois… On n’arrive pas à mon niveau en étant bête comme une huître… Sinon, oui, je crois qu’on a pas mal de chose à se dire. » Parce qu’il y en avait, des choses à s’avouer. Même si notre baiser de la dernière fois en avait dévoilé plus que ce que nous pensions. J’avais compris qu’Ezia m’aimait à la façon dont il m’avait embrassé et je me doutais que lui aussi avait compris mes propres sentiments. Je ne pouvais m’empêcher de sourire tout en glissant mes mains sur le torse du jeune policier tout en me collant un peu plus à son corps. Je ne rêvais que de ça depuis notre premier baiser et maintenant que je savais ce que l’avenir nous réservait, je ne comptais pas me gêner. J’attrapais le col de la chemise du jeune homme entre mes mains, me relevant légèrement pour poser mes lèvres sur les siennes. Ce baiser était encore meilleur que le précédent, peut-être grâce à la lettre que nous avions reçu tous les deux, cette annonce que nous serons bientôt unis l’un à l’autre. Et ce, dans moins d’un mois étant donné que la lettre était arrivée depuis déjà quelques jours.

IMPERIUM PROJECT



Sometimes, home isn't four walls... It's two eyes and a heartbeat... It's you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
❖ Date d'inscription : 02/12/2017
❖ Messages : 59
❖ Mes Crédits Mensuels : 642
Fier de mon métier
❖ Âge : 29 ans
❖ Lieu de Résidence : un Appartement au Centre Ville.
❖ Autres personnes du logement : Son chien
❖ Occupation : Policier
❖ Situation Amoureuse : En attente d'un partenaire
❖ Partenaire : Future : Aylen N. Jensen
❖ Enfants : Aucun. Mais une adorable filleule .
J'attend celle qui rejoindra ma maison
Il a un Leonberg nommé Ailie. C'est son gros bébé même si ce n'est pas un être humain
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi pour les png... Gif autres
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
Sam 10 Fév - 0:09

Ezia avait guetté sa réaction avec une certaine boule au ventre mais il fut rassurer quand il vit son sourire. Et son petit geste, qui aurait pu paraître déplacer, attira un sourire encore plus grand. Il avait quand même envie de la taquiner quand elle déclara qu’on n’arrivait pas à son poste en étant idiote. Même s’il était encore plus impatient de la retrouver ce soir, devant un bon plat mijoté.

- Hum certains peuvent très bien y arriver avec de la famille haut placée. Mais je sais que tu as toujours su faire 2+2. Hum, je crois que notre petit diner peu se faire ce soir. Est-ce que tu veux que je passe te chercher ? Après avoir déposé sœur et collègue ? A moins que tu apprécies particulièrement, leur bonne humeur et chamaillerie ?

Il allait encore en rajouter mais ses idées se perdirent alors qu’elle glissait ses mains sur son torse, son cœur s’emballa. Elle se collait, elle attrapait son col, une petite voix au fond de lui répétait ce qu’elle était en train de faire, comme un peu débile mais il n’arrivait plus vraiment à penser sauf le baiser qui devait obligatoirement suivre ! Et il suivi ! Pour sa santé mentale, c’était probablement mieux. Il passa une main dans la nuque de la jeune femme, appuyant le baiser, y répondant. C’était probablement le meilleur baiser ! Encore meilleur que celui voler sous l’impulsion d’une « pas cap », parce qu’il n’y avait pas de risque de sanction, pas de risque tout cours, parce que c’était permis bon sang ! Elle allait être sa femme et ceux qui voulaient dire quelque chose devraient juste se taire – pour être poli, parce que l’expression est bien plus vulgaire – personne ne pouvait rien dire même sur un principe d’éthique.

Lloyd était heureux et il ne pouvait le cacher. Il en serait bien incapable et la réaction avait été très positive. Il avait eu peur qu’elle le rejette, c’était idiot même après le baiser mais c’était bien trop irrationnel pour lui, il ne pouvait réellement croire encore à ça. Il lui faudrait peut-être un peu de temps pour réaliser et beaucoup de baiser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
❖ Date d'inscription : 12/10/2017
❖ Messages : 99
❖ Mes Crédits Mensuels : 847
tumblr
❖ Âge : Je suis née le 14 Février 2088. J'ai donc vingt-neuf ans.
❖ Lieu de Résidence : une Villa à Landgrove.
❖ Autres personnes du logement : Mes parents et ma petite soeur Prilla.
❖ Occupation : Procureure de la république.
❖ Situation Amoureuse : Célibataire. J'ai été en partenariat par deux fois. Je ne me suis pas présenté la première fois et mon futur époux est mort avant le mariage la deuxième fois.
❖ Partenaire : Je n'ai pas encore de partenaire désigné et honnêtement, je n'en veux pas... Sauf que je n'ai pas le choix.
❖ Enfants : Je n'ai pas d'enfants. Je ne vis que pour mon travail, comment voulez-vous que j'ai le temps pour élever un morveux?
tumblr
Voilà déjà douze ans que j'ai la chance de ne pas être mariée... J'ai failli épouser un homme à l'âge de 20 ans mais je ne me suis pas présentée. Quatre ans plus tard, j'ai failli épouser un autre homme mais il est décédé avec notre mariage. Et aujourd'hui, je vis dans la peur de tomber sur l'enveloppe qui me désignera mon partenaire car je sais que je n'aurais pas le choix, que je devrais accepter...
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : Lux (avatar) Crack in time (sign)
LA SCIENCE L'IMPOSE ET MON CŒUR S'Y OPPOSE
Dim 11 Fév - 22:45


At The Beginning
Aylia

Je n’avais jamais été aussi ravie de recevoir ma lettre de partenariat. Lors des deux premières que j’avais reçues, je ne m’étais pas présentée à mon premier mariage et mon deuxième prétendant était décédé avant. J’avais su dès l’instant où j’avais refusé mon premier partenaire, que je serais obligé de me présenter au deuxième, la mort dans l’âme, sans quoi je perdrais mon travail, mes avantages… Mais maintenant, avec la lettre que j’avais reçue, je savais que j’allais pouvoir être heureuse. J’allais épouser l’homme que j’avais toujours aimé, homme qui m’aimait également. J’imaginais volontiers qu’il avait pu avoir peur de ma réaction à la lecture de son prénom. Après tout, nous avions passé nos longues années à nous chamailler, à nous chercher des problèmes, à nous disputer… Tout cela pour cacher que l’autre nous plaisait et que nous ne savions pas comment le lui avouer. J’avais toujours pensé qu’Ezia me voyait comme la sœur jumelle de son meilleur ami et rien de plus. Et maintenant, je savais que certes, j’étais la sœur de Skän mais plus encore, j’étais la femme qu’Ezia aimait. Il ne put s’empêcher de me taquiner concernant mon accession au poste de procureur et j’eus bien du mal à retenir un rire. Je secouais légèrement la tête en souriant. « Et je me suis amélioré. Je sais maintenant faire 4+4… » C’était agréable de pouvoir plaisanter avec le jeune homme sans forcément chercher à mettre l’autre en colère. Mais je n’allais pas non plus arrêter de le taquiner juste parce que nous étions ensemble. Certainement pas, au contraire même. Mais pour l’instant, je voulais juste l’embrasser, faire ce que je m’étais toujours interdit de faire à cause de cette histoire de partenariat décidé. Mais désormais, il n’était plus question de se retenir car c’était permis. Ezia et moi allions nous marier. Je ne résistais donc pas longtemps avant de poser mes lèvres sur les siennes, ne pouvant m’empêcher de frémir quand Ezia glissa sa main dans ma nuque, répondant à mon baiser tout en l’appuyant. Enfin. Depuis le temps que j’en rêvais… Je n’en avais eu qu’un bref aperçu lors de cette après-midi où j’avais été chercher Nita à la sortie de l’école et où Ezia se trouvait là également. Je n’avais eu de cesse de repenser à ce baiser, au goût des lèvres du jeune homme… Cela m’avait hanté et je savais maintenant que je serais libre de l’embrasser. Je finis par reculer légèrement la tête en souriant, ne m’éloignant pas du jeune homme pour autant. « Ce soir, pas de problème pour moi. Je quitte plus tard le tribunal donc tu n’auras qu’à passer me prendre directement ici… Avec tes sœurs et ton collègue ou sans, cela met égale… » Tout ce que je voulais, s’était passer la soirée en sa compagnie alors peu m’importait que ses sœurs ou son partenaire soit dans la voiture.

IMPERIUM PROJECT



Sometimes, home isn't four walls... It's two eyes and a heartbeat... It's you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
❖ Date d'inscription : 02/12/2017
❖ Messages : 59
❖ Mes Crédits Mensuels : 642
Fier de mon métier
❖ Âge : 29 ans
❖ Lieu de Résidence : un Appartement au Centre Ville.
❖ Autres personnes du logement : Son chien
❖ Occupation : Policier
❖ Situation Amoureuse : En attente d'un partenaire
❖ Partenaire : Future : Aylen N. Jensen
❖ Enfants : Aucun. Mais une adorable filleule .
J'attend celle qui rejoindra ma maison
Il a un Leonberg nommé Ailie. C'est son gros bébé même si ce n'est pas un être humain
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi pour les png... Gif autres
LA SCIENCE CHOISIRA POUR MOI
Mar 20 Fév - 0:39

Ezia n’avait jamais été plus heureux qu’en découvrant le nom sur la lettre même s’il pouvait s’avouer satisfait du premier choix, il n’avait pas à se plaindre de qui était sa première compagne. Il regarda la jeune femme qui plaisantait et il se sentait le cœur bien plus léger de le faire maintenant parce qu’il savait qu’elle l’aimait autant que lui, qu’ils étaient même libre de l’avouer. Il la tenait là dans ses bras, avec un air ravi. Il sourit à sa petite plaisanterie et osa même une réponse qu’il n’aurait pas dite autrement, ou du moins avec le même air.

- Et bien, voilà une bonne nouvelle. Il faudra que je te récompense d’avoir évolué alors. Et que je t’apprenne même à faire 8+8.

Il rit avant de l’embrasser, prenant ses lèvres passionnément, la serrant contre lui, jouant avec ses lèvres, les happant, les mordillant, refusant de les lâcher rapidement, même s’il le devrait à un moment. Le travail devrait bien continuer et maintenant, il était sûr qu’elle savait et qu’elle viendrait bien à leur mariage. Il avait de recommencer le baiser qu’ils avaient échangé alors qu’ils avaient été cherchés Nita et il pouvait le faire. Un bonheur dont il ne pensait pas se lasser un instant. Cependant, ce contact si passionné du prendre fin. Elle déclara que ça lui était égal d’avoir du monde dans la voiture. Il sourit, d’un air un peu ravi. Il avait hâte d’être dans la soirée.

- D’accord. Je verrais ce que mes sœurs souhaitent ainsi que mon charmant co-équipier. Je crois qu’il sera ravi de voir que c’est toi qui es nommée dans ma lettre. Contrairement aux jumelles, il l’ignore. On devrait discuter de ça aussi enfin si tu en as envie. Même si je n’ai pu cacher à Eileen et Fray. Je crois qu’en voyant mon air ravi, Eileen a tout de suite deviner, elle qui clame depuis des années que je suis amoureux de toi. Fray a vite suivi la logique. On n’est pas triplé pour rien. Enfin soit, tu pourras goûter le reste de ma cuisine et qui sait... Savoir si je suis aussi bon au lit.

Il lui fit un clin d’œil, toujours souriant, il l’observa à nouveau. Elle allait maintenant être sa femme et elle l’aimait aussi. Elle qui avait toujours réagit à ses piques, en avait même lancé. Certains seraient peut-être surpris de voir que ceux qui semblaient ne pas pouvoir se supporter s’entendaient maintenant à merveille. Il se fit la réflexion qu’il allait peut-être devoir changer sa routine avec les autres. Mais il devait voir ses sœurs tous les jours et son collègue aussi, le trajet en voiture était l’occasion d’échanger sur les enquêtes, quoiqu’Aylen est aussi dans la justice aussi. Il y avait encore tant de chose à discuter pour s’accorder, pour prévoir la vie ensemble, pour savoir commencer l’annoncer aux autres. Il n’avait pas vu d’indication sur le fait de devoir déménager dans sa lettre peut-être qu’elle en saurait un peu plus. Mais pour l’instant, il voulait encore profiter d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau coffret 2cd / 2 dvd : "The beginning" .
» The Beginning of the Hatred ll Brooke & Marissa
» KATHERINE ► You hate me uh? That sound like the beginning of a love story, not the end of one
» [Accueil][D&D 5e] English Campaign - A new beginning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Project :: Ridgeway :: Landgrove :: Palais de Justice-
Sauter vers: